Le Safari (Nice)

20 août 2009

Verdict : BON GROIN

Adresse : Cours Saleya 06300 Nice

Téléphone : 04 93 80 18 44

Là encore, le choix du verdict c’est avéré assez délicat et de nombreuses visites auront été nécessaires pour trancher la question.

Car, et c’est là son défaut majeur, Le Safari est plutôt cher. Comptez 10 à 15 euros pour une entrée, 14 à 20 euros pour un plat et aux alentours de 8 euros pour un dessert. Tarifs qui n’ont toutefois rien d’étonnants sur le Cours Saleya, un des plus redoutables pièges à touristes de la Côte d’azur.
Mais, à la différence notable de ses voisins, le Safari, propose une cuisine solide : produits de qualité raisonnable avec une pointe de véritable recherche de la saveur juste, portions correctes. De plus, et c’est là le point qui permet au final à ce chef d’emporter le verdict de « Bon groin », la cuisson est très soignée, digne d’un vrai restaurant (attention lorsque c’est le second du chef qui officie on peut parfois noter une légère baisse de niveau).

Aussi laissez-vous tenter par les plats du jour, inscrits sur des ardoises contre la façade du lieu : les poissons frais proposés ici réjouiront particulièrement votre sens du goût. Un sympathique risotto aux saint-jaques est aussi souvent présent à l’appel, mais il ne fait pas exception à la plaie des établissements du sud-est : la disparition du corail (fort mauvais signe).
De nombreux plats italiens, pizzas et pâtes, sont aussi proposés à la carte.

Enfin pour le dessert, et c’est là aussi une des découvertes qui aura emporté notre adhésion, choisissez sans hésiter la tarte tatin : belle, généreuse, de proportions supérieures. Un sourire vous illuminera sans doute à sa vue ! et son goût ne vous fera pas regretter votre choix.

Le Safari (Nice)

Le Safari (Nice)


Le restaurant de la bourse (Nice)

13 août 2009

Verdict : GROIN GROIN

Adresse : 13 Rue Pailolière 06300 Nice

Téléphone : 04 93 62 38 39

Disponibilités : ouvert tous les midis, sauf les dimanche et lundi

Ici le choix entre les verdicts « Bon groin » et « Groin groin » a été particulièrement délicat. Car le Restaurant de la bourse (ou Bar de la bourse) propose pour un très bon rapport qualité-prix une denrée quasi introuvable à Nice et qui ne manquera pas d’attirer certains : l’authenticité.

En effet, le Restaurant de la bourse c’est, pour seulement 12 euros, un menu comportant : un kir, une entrée de type pissaladière, un plat du jour ou la classique daube provençale avec ses raviolis et un dessert maison. C’est une décoration et un service minimaux (ou « authentiques » c’est selon) et c’est aussi de nombreux habitués (authentiques aussi vous l’aurez compris).

Mais c’est aussi malheureusement l’absence de recherche culinaire avec quelques plats niçois immuables, proposés à des prix minimes mais d’une préparation et d’une saveur simplement correctes sans plus.

Toutefois un tel menu complet à 12 euros dans le vieux Nice ne peut être ignoré et gagne à être connu de toute façon.
À tester ne serait-ce que pour découvrir un des rarissimes établissements du vieux-Nice à la clientèle véritablement populaire, et à proposer sans hésitation à ceux de vos amis qui pestent encore et toujours contre le manque d’authenticité de la Côte d’azur : au Restaurant de la bourse ils trouveront sans doute enfin une adresse qui saura les satisfaire !

Le restaurant de la bourse (Nice)

Le restaurant de la bourse (Nice)


Gambetta Americane Frite (Cannes)

4 août 2009

Verdict : BON GROIN

Adresse : Place Gambetta 06400 Cannes

La mention « Bon groin » pour une simple sandwicherie ? Alors que d’honorables restaurants n’obtiennent pas un verdict supérieur à « Groin groin » ?
Mais la règle des 2 petits cochons est simple et sans appel : seul prime le rapport qualité-prix, et ici, dans l’environnement plutôt hostile sous ce rapport du centre-ville de Cannes, vous découvrirez un petit temple sans prétention dédié à cette rare divinité.

Situé sur la place du marché Gambetta, à proximité de la gare, le Gambetta Americane Frite (sic !), vous propose des sandwichs, gras certes, salés certes, mais d’une qualité tout simplement supérieure à tout ce que vous pourrez trouver dans les centaines de kiosques à sandwichs « américains » de la Côte d’azur. Le pain est délicieux, les aliments frais et correctement cuits, les tarifs sont tout à fait maîtrisés voire inférieurs à ce qui se pratique à l’entour, et, pour 5 euros, vous aurez ici un bon sandwich « savoyard », « super » ou « americain » (des salades sont aussi proposées).

La clientèle est éclectique à prédominance populaire (bon signe dans ce genre de quartier !) et vous serez servis rapidement, sauf s’il y a foule aux heures de pointe (ce qui est souvent le cas).

Gambetta Americane Frite

Gambetta Americane Frite


Le Bellanda (Nice)

18 juillet 2009

Verdict : GROIN GROIN

Adresse : 85 Quai des États-unis 06300 Nice

Téléphone : 04 93 76 65 28

Nouvel écrin du Rive droite, le Bellanda a conservé sa digne carte de cuisine niçoise et italienne, mais la propose maintenant face à la mer dans un cadre soigné.

Aussi, côté cuisine, pas de surprises : une carte de spécialités véritablement sympathiques, honnêtes, pour des prix à peine trop élevés (mais nous sommes sur la Côte d’azur…). On peut ainsi y déguster sur le pouce d’honorables raviolis aux cèpes, des pizzas, des pates et bien d’autres plats tout à fait corrects, mais, importante nouveauté, on le fait maintenant sur une terrasse fraîche que de nombreux professionnels doivent jalouser (ne vous laissez pas rebuter par la proximité de la route : une fois installés vous ne la verrez même plus, garanti !), servi par une équipe attentive et diligente.

Bref une adresse où vous passerez un agréable moment, en bonne partie de part ses qualités extra-culinaires s’ajoutant à des qualités culinaires correctes mais perfectibles.

Le Bellanda (Nice)

Le Bellanda (Nice)


La Bergerie (Èze)

8 juin 2009

Verdict : BON GROIN

Adresse : 3835 Avenue des Diables bleus 06360 Èze

Téléphone : 04 93 41 03 67

Adresse méconnue de la plupart des azuréens, la Bergerie d’Èze justifie à elle seule une excursion dominicale du côté du beau (et très select) village d’Èze. Située sur la Haute corniche (« Grande corniche » pour certains, « Avenue des Diables bleus » pour les cartes routières et La Poste), cet établissement sérieux commencera par vous ravir les yeux avec sa terrasse charmante, vue mer, champêtre et souriante malgré la proximité de la route.
Dans ce cadre enchanteur on vous proposera de la cuisine française authentique, simple, rustique, goûteuse et abondante.

Un menu à 34€50 fait les honneurs de la carte.
On commence par un kir en apéritif accompagné de nombreuses petites parts de pizza.
Suit une entrée copieuse, avec certaines propositions d’influence niçoise comme une assiette de raviolis aux cèpes tout à fait correcte ou notre célèbre salade, le tout de très belles proportions.
On attaque ensuite la spécialité du chef  : de belles pièces de viandes grillées, de bonne qualité, tout à fait bien cuites, goûteuses. Satisfaction garantie pour les amateurs de viande rouge ! On regrettera toutefois un accompagnement de légumes d’une saveur un peu trop moyenne pour figurer dignement aux côtés de ces morceaux de vraie cuisine.
Des fromages au choix corrects, un dessert honnête, un verre de liqueur, viennent clore un repas où le sérieux et l’intégrité d’un chef  viennent harmonieusement compléter un service impeccable et chaleureux dans un cadre apaisant.

N’oubliez pas de réserver quelques jours à l’avance votre place en terrasse, il y a souvent foule, notamment en fin de semaine. Notons enfin que le lieu accueille banquets, repas de baptême… pour le grand plaisir des invités !

La Bergerie (Èze)

La Bergerie (Èze)


Mise à jour : Bistrot d’Antoine

13 septembre 2008

Grosse déception pour le Bistrot d’Antoine, qui accuse une indéniable et inacceptable baisse de qualité.
Au final, une chute dans la catégorie GROIN DE PLOMB.

VOIR LES DÉTAILS


Le Drapeau de la fidélité (Paris)

12 septembre 2008

Verdict : GROIN DE BRONZE

Adresse : 21 rue Copreaux 75015 Paris (Métro Volontaires)

Téléphone : 01 45 66 73 82

Disponibilités : ouvert tous les jours toute l’année de 11h à 22h30

Chers amis, Groinvoyageur a trouvé pour vous LE bon plan de Paris : Le Drapeau de la fidélité plus communément appelé Chez Kwan (nom du chef et maître des lieux).

Allons droit au but : 6 euros un plat costaud qui dit mieux !? (5 euros pour les étudiants).

Vous me direz que n’importe quel chinois de Paris est au même prix. Peut-être, mais à l’inverse des restaurants chinois, l’assiette de M. Kuan est délicieuse, copieuse et unique. Ce réfugié vietnamien cuisine tous les jours depuis des années et il maîtrise à la perfection les quelques plats qu’il propose à la carte. Pour preuve de son succès le restaurant est rempli tous les jours et il faut venir tôt pour avoir une table (pas de réservation possible). En revanche vous pouvez manger de l’ouverture à la fermeture.

En tant qu’habitué, je vous recommande le boeuf sauté avec du fromage fondu ou encore le bo bun (pensez à demander des vermicelles). Si vous êtes affamé, je vous conseille une assiette de nems maison en entrée. Ils sont excellents. Je ne peux pas vous parler des desserts car je n’ai jamais eu suffisamment d’appétit après un plat costaud pour en commander un. M. Kwan cuisine avec une grande constance et vous ne serez pas déçu d’un jour sur l’autre, d’autant plus qu’il utilise des aliments simples et bons.

Nous sommes donc en présence d’un rapport qualité prix optimal, où les petites bourses rempliront leurs estomacs tout en faisant vibrer leurs papilles gustatives. M. Kwan est véritablement un amoureux de la cuisine familiale et il aime faire plaisir aux gens.
Amis cochons, à vos couverts et bonne dégustation.

Remarques :
Le lieu est très petit, les habitués nombreux, pour le dîner prévoyez d’arriver vers 18h30 ou 19h00 afin d’obtenir une table
Site internet de Monsieur Kwan :  http://phamcongquan.free.fr/dotclear/

Le Drapeau de la fidélité

Le Drapeau de la fidélité